Le mot du maire

 

 

 

Avant toutes choses, je voudrais rendre un hommage particulier à mes prédécesseurs. La fonction que j'occupe actuellement est nouvelle pour moi. Je la découvre au fil des jours et j'en distingue toute la complexité au fil du temps.
Je voudrais donc les remercier pour avoir travailler dans le sens de la commune et des ses habitants.
Nous leur devons de grandes réalisations, celles que nous utilisons tous les jours : les routes, l'eau mais aussi l'éclairage des rues et la pérennité de l'école.
Ils ont su aussi prendre des décisions importantes comme l'adhésion à des syndicats de ramassage d'ordures ménagères ou encore se regrouper avec d'autres communes pour de grandes réalisations : regroupement des écoles en R.P.I, achat de forêt.
Bien sur, j'associe également les différents conseils municipaux qui se sont succédés pour gérer au mieux les intérêts communaux.
Dans les années à venir nous allons avoir, nous aussi, à prendre de grandes décisions. De celles qui lient la commune pour de nombreuses années : l'intercommunalité frappe à notre porte avec sa complice l'assainissement.
Les lois concernant l'urbanisme ont été modifiées et nous allons vite nous rendre compte que nous sommes la grande banlieue d'Epinal.
La tempête de 1999, encore elle, a laissé des traces dans nos forêts et dans notre porte-monnaie communal.
Les années à venir vont sûrement être difficiles mais c'est un pari que nous devons relever.
Vous avez bien voulu nous faire confiance lors des élections de mars dernier et nous vous en remercions.
Celles-ci se sont déroulées dans un bon esprit et j'espère que l'unité du village sera toujours au rendez-vous.

C'est donc dans cet esprit que je vous souhaite une excellente année 2002

Bonne année à tous.

Claude Mengel